IMG1
IMG7367 IMG7368 IMG7370 IMG7371 IMG7372 IMG7373 IMG7374 IMG7375 IMG7376 IMG7377 IMG7380
item15

Retour haut de page

Copyright © 2013-2019 - ALP Chauny

A s s e m

Notre Amicale a tenu son Assemblée Générale Samedi 5 octobre à Chauny. Vingt cinq adhérents étaient présents. Vous pourrez en lire le compte-rendu en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous pourrez aussi accéder au bilan financier ainsi qu'à la présentation de l'activité du Secrétariat de l'Amicale.

Compte-Rendu de l'A.G.

Bilan financier

Activités du Secrétariat

L'A.G a été suivie d'un repas à L'hostellerie Le Griffon à Blérancourt. Nous avons ensuite passé les deux heures suivantes à visiter le musée, visite fort intéressante et instructive. Ci-dessous, quelques photos de l'A.G et du repas.

Visite du Château de Vaux-Le-Vicomte

A LA DECOUVERTE DU CHATEAU ET DES JARDINS DE VAUX-LE-VICOMTE

18 septembre 2019

Pour cette sortie originale, l’Amicale avait laissé une bonne partie de l’organisation dans les mains de l’association initiatrice du projet, à savoir les Lundis Culturels de Chauny. Cela avait été prévu d’un commun accord après la visite du Louvre-Lens.

Plus de quarante participants dont plus d’une douzaine d’adhérents de l’Amicale étaient au rendez vous pour le départ de 7h15 place Bouzier à Chauny. Le trajet se fit sous un agréable soleil levant. Quatre personnes dont deux anciens de Gay-Lussac nous attendaient à notre arrivée vers 10h30 devant les grilles.

 

La découverte a donc commencé par une visite du château. Chacune et chacun était équipé d’un système audio dernier cri avec son «environnant» qui permettait de se replonger dans l’ambiance de l’époque Fouquet.

On avait l’impression en pénétrant dans les diverses pièces d’entendre les gens y discuter et être surpris par de brusques claquements de portes laissant supposer que quelqu’un pouvait arriver derrière soi.

Une visite vraiment animée et vivante !

En effet grâce à des balises dispersées tout au long du parcours, des scènes sonores arrivaient automatiquement dans le casque. Ainsi tout en parcourant les salons d’apparat situés au rez-de-chaussée et les appartements privés situés au premier étage, le visiteur était immergé dans les diverses étapes « l’affaire Fouquet » qui a conduit à son arrestation le 5 septembre 1661 …Et à la perte de son château.

Heureusement les propriétaires successifs ont embelli, amélioré et restauré les multiples pièces du château… En 1875, le domaine est racheté par un industriel sucrier Alfred Sommier et finalement, au fil des descendances, revient à la famille De Vogüé qui l’ouvre maintenant au public depuis 1968 et l’entretient d’une manière exemplaire.

Avec un surplus de 3 euros il était possible aussi de visiter l’impressionnante charpente du château et d’accéder au lanternon, d’où l’on avait une vue panoramique sur le domaine et la campagne environnante.

La redescente au sous-sol permettait d’avoir une idée des cuisines où avait œuvré le célèbre cuisinier de talent Vatel, d’y découvrir certains menus d’époque qui laissent pantois par leur composition.

Et puis venait une admirable exposition consacrée à Le Nôtre jardinier paysagiste, créateur du premier jardin à la française. Et aussi une merveilleuse animation qui permettait de comprendre la construction du château et la réalisation de ses plans d’eau qui a nécessité la déviation de deux cours d’eau.

Pour rappel, c’est de 1641 à 1661 que le domaine voit sa création sous l’impulsion de Nicolas Fouquet. Le surintendant des finances réunit les talents de l’architecte Le Vau, du peintre décorateur Le Brun et du jardinier Le Nôtre. Le résultat est si exceptionnel que Louis XIV, invité à l’inauguration le 17 août 1661, leur demande de concevoir le domaine de Versailles, lequel a ensuite été imité dans toute l’Europe !

Pour le repas du midi, beaucoup ont découvert les spécialités proposées par le « Relais de l’Ecureuil » qui fonctionnait en restaurant self-service. Certains ontt préféré profiter de l’aire de pique-nique se trouvant sur le côté sud du Grand Canal, à environ 1,5 km du château et pouvoir déjà admirer l’espace des jardins.

En début d’après-midi tout le monde est parti à la découverte des jardins, soit à pied, soit en voiturette électrique, tout en choisissant son parcours grâce à un dépliant fort explicite.

Ce fut l’occasion de découvrir successivement, les Rubans Ephémères en aluminium suggérant les arabesques végétales de Le Nôtre et qui remplacent les buis malades, les divers bassins qui ponctuent le domaine (mais le miroir d’eau était en réfection!), le grand canal, les grottes et les cascades… Et de la statue étincelante d’Hercule, au dessus du bassin de la Gerbe, de profiter d’un merveilleux point de vue sur la longue perspective axiale !!!

Enfin en revenant vers le château la possibilité de découvrir sur plusieurs panneaux les explications du système d’alimentation en eau constitué d’un ingénieux réseau de tuyaux et de vannes.

Pour celles et ceux qui en avaient le souhait, il y avait encore le temps de visiter le musée des Equipages. Dans les grandes écuries étaient exposés des voitures anciennes et leurs équipages.

Toute une variété de carrosses, d’attelages avec leurs cochers, valets et/ou passagers présentés dans des décors de ville, de campagne ou de chasse.

Et juste avant de regagner le bus sous un soleil déclinant une belle photo de groupe (avec presque tout le monde !). Partis à 17h nous sommes finalement arrivés à Chauny comme prévu vers 19h30. Tous étaient satisfaits de ce voyage…dans le temps.

 

Diaporama photos

Passez votre souris sur une des vignettes, l'image correspondante s'affichera, ci-dessus, en grand format